Shadow Work : Entre Ombre et Lumière | Namaka Bijoux

À l’aube de Mabon, fête de l’Équinoxe d’Automne, le soleil nous éclaire de ses rayons adoucis. À cet instant, toute chose baignée de lumière voit alors se dessiner sur le sol son double en négatif. Indissociable de chacun d’entre nous, l’ombre fait partie de notre existence

On voudrait, bien souvent, garder enfouies au plus profond de nous nos peurs, nos faiblesses et les habitudes que l’on croit mauvaises. Souvent nié, parfois dévoilé contre notre volonté, ce côté sombre mal aimé nous constitue pourtant. Et la crainte du jugement de l’autre, voire du nôtre, nous empêche de briller et d’avancer complètement vers l’amour de soi. 

De la même manière que nous apprenons à accepter les défauts de ceux à qui l’on tient, si nous apprivoisions les nôtres ? Le Shadow Work est une introspection intense, une plongée dans nos ténèbres pour les percer à jour. Il permet de faire la paix avec ses noirceurs et ses failles pour les aimer enfin. Si nous accomplissions pour nous-même ce travail de l’ombre ? Comment le comprendre et l’entreprendre, pour sortir de la pénombre et entrer dans une aura positive de guérison ? Nous vous guidons pas à pas dans la découverte de la pratique du Shadow Work, entre ombre et lumière.

shadow work chemin vers la lumière

Petite histoire du Shadow Work : la symbolique de l’Ombre

Carl Jung et la notion d’Ombre

Pour Carl Gustav Jung, père de la psychologie analytique, l’Ombre constitue la « partie négative » de nous-même. Nous nous employons, et ce depuis l’enfance, à la dissimuler et à la considérer avec culpabilité car elle nous semble inadaptée à la société. Pourtant, sans cette Ombre, l’Homme est incomplet, car elle aussi sa « partie inférieure », inconsciente, sorte de double du corps reliée à l'âme et aux instincts. L'objectif du Shadow Work est alors, pour être pleinement soi, d’accepter de redonner leur place à nos émotions refoulées, afin d’en faire une force.

Au-delà de l’aspect purement psychologique, nous retrouvons une puissante dimension spirituelle de l'Ombre dans le Chamanisme.

Travail de l’Ombre et Chamanisme

Le Chamanisme est une pratique ancestrale qui, notamment chez les peuples amérindiens, invite au voyage intérieur. S’inspirer de rituels anciens, sentir la connexion entre Corps, Esprit et Nature est une douce façon de développer sa spiritualité. 

shadow work femme chamane animal totem

La méditation dans laquelle nous plonge le voyage chamanique peut nous emmener dans des recoins lointains de notre âme. Notre part d’ombre se révèle alors à nous… Et nous sommes parfois submergés par la peur de reconnaître ou d’accepter ce que nous pouvons découvrir de nous-même.

Mais explorer cette partie inconnue qui nous effraie, n’est-ce-pas chasser peu à peu la nuit et y mettre de la lumière ? Comme pour l’enfant apeuré par les monstres qui rôdent sous son lit, il suffit d’éclairer pour que l'angoisse disparaisse.

Observer, reconnaître, apporter de la clarté : c’est apprivoiser et commencer à (s’)aimer. C’est ainsi que commence notre Travail de l’Ombre.

Commencer son Shadow Work : nos conseils 

Le Shadow Work est une plongée en soi qui peut mettre au jour des traumatismes enfouis. Sa pratique nécessite d’être au préalable dans un état d’esprit particulier.

Se sentir bien 

Vouloir avancer sur le chemin de la guérison est une étape belle tout autant que difficile. C'est un travail intense et puissant, sur des aspects de soi que l’on s’est évertué à enfouir dans les profondeurs de notre âme. De cette introspection de nos zones d’ombre va naître un grand bouleversement...

Le moment adéquat pour explorer cette part de nous que l’on n’aime ni ne comprend est une période de sérénité. Il faut se sentir prête et suffisamment solide pour braquer les projecteurs sur son côté obscur, le comprendre et oser l’affronter. 

Être bienveillant envers soi

Décider de partir à la découverte de son inconscient pour apprendre à s’aimer vraiment est un cadeau que l’on se fait à soi-même. Le Shadow Work nécessite toute la bienveillance que l’on offrirait à une amie dans la peine. C’est un travail d'acceptation, un passage de l’ombre à la lumière qui nous emmène vers une vie plus complète.

Se pardonner ses erreurs, comprendre quels sont nos freins et les tirer peu à peu vers le soleil, tel est notre chemin de guérison. Alors on se prend par la main, on lâche prise et, comme on le ferait pour l’être aimé, on se promet que tout ira bien

shadow work meditation bienveillante

Comment apprivoiser sa part d’ombre grâce au Shadow Work ?

Comprendre ses blocages

Pour passer de l’ombre à la lumière, plongeons dans l’obscurité de nos craintes et de nos émotions négatives. Observons sans jugement notre part de noirceur et essayons d’identifier ce qui nous encombre : 

  • Nous critiquons l’autre, le blâmons pour ses actes ? Un aspect de sa personnalité nous irrite ? Souvent, nous projetons sur autrui nos propres angoisses. À quelle blessure intime notre ressentiment nous renvoie-t-il ?
  • Nous tournons en rond dans des schémas négatifs ou des relations toxiques qui semblent se répéter à l’infini. Quelle peur nous empêche d’en sortir ?
  • Nous souffrons parfois de phobies qui nous paraissent déraisonnables et nous bloquent. De quel traumatisme ancien faut-il se libérer ?
  • Nous perdons parfois, contre toute attente, le contrôle de nous-même : quels sont nos déclencheurs émotionnels ?

Percer nos blocages à jour, les comprendre, c'est déjà un premier pas sur le chemin de la liberté, celle d'être soi en conscience. 

Laisser place à la lumière

À l’heure où la pensée positive semble être la clé de l'harmonie, il est parfois culpabilisant de se laisser emporter par des émotions sombres. Pourtant, ces deux aspects de notre personnalité sont complémentaires. La pleine réalisation de notre côté lumineux ne va pas sans l’acceptation de nos ténèbres personnelles.

L’Ombre agit en nous de façon inconsciente, parfois instinctive. Elle dirige nos actes et entrave nos actions, par ses croyances limitantes. 

shadow work part d ombre

Lorsque nous décidons de faire notre Shadow Work, nous choisissons de reprendre le contrôle. Nous acceptons pleinement ce que nous sommes : sensibles, angoissées, impétueuses, vulnérables, exubérantes... Le jugement des autres ne nous éteint plus, car nous sommes en paix avec nous-même. 

Nous découvrons aussi la puissance insoupçonnée des ressources cachées que nous n’exploitions pas. Plus de syndrome de l’imposteur, nous pouvons oser. 

Ce travail sur soi nous donne les clés du changement, de l’évolution positive, de l’affirmation de soi. Nos possibilités sont infinies, car nous avons réussi à tirer le négatif vers la lumière : nous pouvons enfin rayonner.

Pratique du Shadow Work et lithothérapie

Comme en bien des domaines, la lithothérapie peut nous soutenir lors de cette profonde introspection. Vers quelles pierres naturelles se tourner pour accomplir sereinement son Shadow Work ? Dans notre nouvelle collection de bijoux ou ailleurs, voici les cristaux qui vous accompagneront tout au long du chemin.

Une pierre d’ancrage pour débuter son Travail de l’Ombre

Choisir de plonger dans son côté sombre peut être source d’anxiété, d'émotions puissantes : que va-t-on découvrir de nous-même ?

  • Le Jaspe rouge est un minéral aux vertus protectrices et stabilisatrices. Lors de bouleversements, il nous aide à rester connecté à la Terre, et nous insuffle l’énergie nécessaire à ce travail intense.
  • Le Quartz fumé est un allié pour nous permettre de rester centré sur nos objectifs. Il nous accompagnera en combattant le stress et nos blocages intérieurs.

shadow work lithotherapie quartz

Une pierre de clarté pour partir à la découverte de soi

Pour éclairer le chemin en direction de notre Ombre, plusieurs cristaux peuvent nous accompagner : 

  • Des pierres sombres, comme l’Obsidienne snowflake ou l’Onyx noir, encouragent la révélation et la libération des fardeaux émotionnels du passé, et nous protègent dans ce moment difficile.
  • La Fluorite est une gemme précieuse lors d’un Shadow work. Elle ouvre la conscience et encourage la clarté intellectuelle, nous aidant ainsi à identifier nos peurs et nos blocages. 
  • La Labradorite est la pierre magique des chamans et des devins, liée au chakra du Troisième Oeil. Compagne de méditation, elle décuple la puissance de notre introspection. 
  • Le Lapis-lazuli : cristal de vérité, il éclaire la conscience que nous avons de nous-même. Lors d’un voyage intérieur, cette gemme favorise les visions spirituelles.

Une pierre d’acceptation pour aller vers la guérison

  • Le Quartz rose est la pierre du réconfort qui saura vous entourer de son aura de bienveillance. Portée en bijou, elle ouvrira votre cœur à ces émotions nouvelles que le Travail de l’Ombre a mis au jour. 
  • La Kunzite : douce et relaxante, cette pierre du cœur nous aide à prendre le recul nécessaire pour nous observer sans jugement.
  • La Malachite est une superbe gemme verte, liée au chakra du cœur, qui accompagne les grandes transformations positives.
  • La Sélénite : ce cristal blanc translucide possède des vertus de purification et d’alignement. Il apporte une aura confortable et un équilibre serein qui nous permettent d’être en accord avec nos choix.

Il existe, pour apprendre à se découvrir, des supports complémentaires à la méditation. Les messages délivrés par les oracles sont par exemple d’excellents guides pour entreprendre un travail sur soi. Tenir un Shadow Work Journal permet aussi de noter ses réflexions et de constater le chemin parcouru.

Enfin, si le Shadow Work nous semble hors de portée à cet instant de notre vie, commencer par accepter sa part d'ombre est un premier pas vers l'harmonie.

Le Travail de L’Ombre ouvre pour chacune d’entre nous d'incroyables perspectives… Imaginons, l'espace d'un instant, ce que nous allons pouvoir accomplir désormais, libérées de ces chaînes qui nous entravent. Il n'est plus seulement question de rêver : une nouvelle vie s'offre à nous.

shadow work main tendue vers la lumiere

Article rédigé par Virginie Phily ♡